OBERSON : on a mal anticipé les intempéries

OBERSON : on a mal anticipé les intempéries